L’équipe d’accueil et d’accompagnement s’est constituée petit à petit autour de Mona CHASSERIO et de deux volontaires françaises (une infirmière et un médecin généraliste) qui sont restées de novembre 2008 à avril 2009.
Elle est composée de 6 personnes salariées sénégalaises (1 directrice, 3 animatrices sociales, 1 gouvernante et 1 puéricultrice).

L’équipe est là avant tout pour aider les femmes à « ré exister » après les violences qu’elles ont subies et à faire émerger toutes les qualités qu’elles portent en elles. Elle constitue une unité. Sa force provient de la complémentarité des femmes qui la composent. Chaque membre de l'équipe a un profit bien particulier. Le groupe des femmes accompagnées tire sa richesse de leurs différences, qui représentent une facette réfléchissant un aspect particulier de la réalité.

Même si son rôle est avant tout d’accompagner ou de participer à l’accompagnement des femmes, chaque membre de l'équipe assume des tâches déterminées : accompagnement administratif et juridique, accompagnement sanitaire et social, accompagnement culturel et enfin organisation et gestion des besoins matériels et logistique de la MAISON ROSE. La Directrice gère la bonne marche de l’équipe, la supervise et est en relation directe avec la Direction Exécutive et les membres du Conseil d’Administration.

Chaque membre de l’équipe, avec son identité, renvoie une image permettant aux femmes de lui associer une fonction de la cellule familiale. Elle leur sert de miroir. Toutefois, la relation qui se développe tient surtout pas du maternage, car il est essentiel de ne pas créer de nouveaux liens de dépendance.

Si chaque femme accompagnée à sa référente, la dynamique du groupe enrichit le rapport particulier d’un autre regard. En effet, chaque accompagnatrice vient compléter l’accompagnement, en retrait mais d’une manière active. De ce fait, il se pratique avec la référente d’abord, mais aussi avec tous les autres membres de l’équipe qui le confortent de leurs particularités personnelles.



Rôle de l'accompagnante



A la différence de structures sociales classiques, l’Association ne s’appuie pas seulement sur des diplômes, mais sur des compétences personnelles particulières et des qualités humaines. Il n’y a pas de dualité dans la rencontre, où celui qui sait se trouverait dans une attitude de pouvoir et de supériorité face à l’autre. Au contraire, l’accompagnatrice a acquis des repères qui deviennent une référence pour l’accompagnée.

L’équipe est là pour entendre et comprendre la souffrance des femmes et doit les aider à la transformer. L’écoute de l’accompagnante est faite de disponibilité, d’intuition, d’intelligence et de non jugement. C’est une écoute active : il s’agit d’une vraie rencontre.

Dans la MAISON ROSE « Dar as Salam », l’équipe essaie d’aider les femmes à se reconstruire, étape par étape ; à remonter à l’origine de la blessure ; à se libérer des entraves installées pour s’ouvrir avec toutes leurs qualités à leur potentiel intérieur qui est « LA VIE ».

La mission d’accompagnement aussi porte sur deux actions essentielles :

- L’amour que l’on reçoit et qui permet de développer les émotions du bonheur et celui que l’on donne aux autres. La plupart des femmes qui arrivent à la MAISON ROSE portent un éprouvant fardeau de souffrance. Mais, quand on les aime un peu – et l’amour de toute l’équipe envers elles doit être réel – on les voit se redresser, se réveiller et changer.

- L’éducation, qui apprend qui l’on est vraiment et le fonctionnement du monde dans lequel nous vivons. Quelle tristesse de constater souvent toutes les qualités enfouies chez ces femmes. Dans un climat de confiance et de stimulation, leurs dons, leurs talents, leur richesse apparaissent petit à petit. Elle se situe en amont de la réinsertion sociale et n’est pas basée sur la quantité des personnes accompagnées, mais sur la qualité du travail effectué, par la capacité à redonner à chacune les fondements nécessaires et indispensables pour exister et trouver sa place au sein de la société, par la transmission des valeurs essentielles.

Enfin, l’avantage qu’il y a de la présence d’un membre de l’équipe en continue dans la MAISON ROSE, c’est que quand les mots sortent, ils peuvent être repris : la personne ne se trouve pas seule face à cet événement, il y a toujours une accompagnatrice pour l’aider à le transformer.




Version imprimable